Rencontres des Conseils de développement : 23 actions pour la métropole

La société civile présente ses priorités métropolitaines
01
déc.
2015
Pays d'Aix - Le conseil de développement
Le 1er décembre 2015, les 5èmes rencontres des Conseils de développement se sont tenues au conservatoire Darius-Milhaud d'Aix-en-Provence. Retrouvez le rapport présenté :"23 priorités métropolitaines pour un territoire multipolaire, attractif et solidaire".

Les acteurs de la société civile représentés au sein des Conseils de développement des intercommunalités appelées à fusionner dans la future métropole Aix Marseille Provence, présentent 23 priorités métropolitaines pour ce nouveau territoire de 92 communes qui verra le jour au 1er janvier 2016.

Fruit d’une démarche partenariale entamée il y a 5 ans ces propositions ont été consignées dans un rapport dont le contenu et les objectifs seront détaillés à l’occasion de ces 5e Rencontres des conseils de développement.

Téléchargez le rapport "Vingt-trois priorités métropolitaines pour un territoire multipolaire, attractif et solidaire"

Les auteurs du rapport ont orienté leur réflexion autour de trois axes :

  1. aménagement du territoire,
  2. mobilité,
  3. développement économique et innovation.

Ils entendent ainsi mobiliser les moyens métropolitains pour faciliter, accélérer et concrétiser les opérations en cours (The Camp, French Tech, Henri Fabre, etc.) et permettre l’émergence de nouveaux projets.

Réhabilitation écologique et économique de l’Etang de Berre, création de navettes maritimes entre Martigues, Istres et l’aéroport, définition d’un réseau de transports métropolitain et création d’un titre et d’un tarif unique de transport, développement de filières économiques de pointe et d’une agriculture métropolitaine... : telles sont quelques unes des actions que les Conseils de développement espèrent voir mises en oeuvre par la métropole dès 2016.

D’un point de vue méthodologique, les Conseils de développement insistent sur la nécessité d’une mise en place rapide du pacte de gouvernance financier et fiscal prévu à l’article 55 de la loi NOTRe. Ils rappellent à cet égard  que « ce Pacte est un outil majeur qui a pour objectif de définir des règles claires dans les relations (principalement financières) entre la métropole et ses territoires et l’organisation de l’exercice des compétences ». Il doit conduire, précisent-ils, « à maîtriser voire réduire les charges de fonctionnement » sans entraver « les dynamiques de projets mises en oeuvre par les territoires avant la création de la Métropole AMP ».

  1. 23 actions prioritaires pour la métropole au service d’un « territoire multipolaire, attractif et solidaire » sont défendues dans leur rapport par les Conseils de développement, qui privilégient une logique de projets en s’appuyant sur les succès prometteurs qu’ont été Marseille Provence 2013 Capitale européenne de la Culture, Plan Campus, la création de l’Université unique Aix-Marseille ou plus récemment la French Tech.
    « Il reviendra à la future Métropole Aix-Marseille Provence de globaliser l’approche et de développer une connaissance et une stratégie métropolitaines ambitieuses, notamment en matière de déplacements, d’innovation, de politique foncière, d’offre de services aux entreprises et aux habitants, de préservation des richesses environnementales, indispensables à la qualité de vie », plaident-ils.