BHNS Aixpress : feu vert du commissaire enquêteur

Avis favorable à la déclaration de l’intérêt général du projet
14
mars
2017
Transports
Le commissaire en charge de l’enquête publique sur la réalisation de l’Aixpress, a rendu un avis favorable à la déclaration de l’intérêt général du projet au regard de ses impacts sur l’environnement.

Téléchargez ici les conclusions du commissaire enquêteur sur le projet de BHNS

Retrouvez ici le rapport du commissaire enquêteur sur le projet de BHNS

Rappelant que « le BHNS est un transport collectif en site propre (TCSP), indépendant du trafic et que cet axe de transport est connecté avec les autres modes de déplacement et d'échanges », le commissaire souligne que le projet de tracé de l’Aixpress « n’a pas d’impact défavorable sur l’environnement et participe au contraire à son amélioration ».

Face aux différentes observations recueillies au cours de l’enquête relatives au tracé et à la réorganisation du réseau de bus intégrant le BHNS, il fait valoir que le maître d’ouvrage – le Territoire du Pays d’Aix, métropole d’Aix-Marseille-Provence – rappelle que « le projet d’aménagement de la ligne du BHNS (…) et la restructuration du réseau sont deux projets distincts. » Et de préciser que l’adaptation au réseau se déroulera donc en deux temps. Pendant la phase de travaux, dès septembre 2017, le réseau sera adapté de façon marginale. La définition d’un « réseau cible » est fixée à l’horizon 2019.

Le commissaire se prononce également sur le respect des temps de transports, le stationnement et la suppression de places de parkings, rappelant sur ce point, la nécessité de « réduire l’usage massif de la voiture en centre-ville ». Sur la modification des sens de circulation, il précise qu’une « étude particulière sera menée avec les résidents pour améliorer la desserte des riverains du bas de l‘avenue des Belges ». Enfin, à propos de l’impact du tracé sur l’activité économique, il souligne la mise en place d’une « concertation étroite menée avec les commerçants pour limiter les nuisances de chantier et évaluer les baisses éventuelles d’activité. »

Il considère de surcroît que le maître d’ouvrage « dans ses réponses prend bien en considération les demandes et attentes du public dans la mesure du possible et sans remettre en cause l'équilibre général du projet. » Il ajoute, à propos de l’information du public sur le déroulement des travaux, qu’une campagne sera menée l’été prochain, en amont du démarrage du chantier.

Il conclut, avant d’émettre un « avis favorable » en « considérant que le projet de BHNS est un axe structurant du futur réseau de transport en commun de la ville d'Aix-en-Provence en cohérence avec le Plan de Déplacements Urbains (PDU), qu'il apporte une réponse à la Politique de la ville en favorisant les déplacements et une opportunité de réhabilitation urbaine le long du tracé. »

Le rapport du Commissaire enquêteur ainsi que ses conclusions seront prochainement disponibles sur ce site.

  1. Le montant HT de l’opération s'élève à 66,2M€ HT (sans tenir compte du matériel roulant).
  2. Le futur parking-relais souterrain comportera 600 places. Il est situé sur le parcours de la ligne, route de Galice au niveau du rond-point Lieutenant-colonel Jean-Pierre. Conçu comme un pôle d’échanges, il doit être livré dès le printemps 2019.
  3. La vitesse commerciale des véhicules de 17km/h, permettra d’effectuer les 7,2 kilomètres du parcours jalonné de 19 stations en 25 minutes au lieu de 35 minutes avec un bus classique et avec une régularité et des cadences particulièrement fiables.
  4. La distance moyenne séparant deux stations est de 350 mètres.