Tri sélectif : qu'est-ce que le biflux ?

Un seul bac pour les emballages et les journaux papiers
24
mars
2017
Environnement - Déchets
La collecte sélective des ordures ménagères au sein du Pays d'Aix évolue et généralise le principe du biflux.

Le principe du biflux, déployé en Pays d'Aix, est simple. Il réunit deux flux un seul bac jaune pour les emballages et les journaux-papiers, et des colonnes en point d'apport volontaire pour le verre.

Cette rationalisation du tri permet de réduire le trafic des bennes sur les routes, tout en générant une augmentation du volume de produits triés et recyclés grâce à une meilleure qualité du tri. En effet, avec le biflux, le centre de tri sépare de manière efficace les papiers des emballages.

Ainsi le biflux permet de de réduire les émissions de CO2 et de maîtriser les coûts de gestion. Déjà présent dans la plupart des communes du territoire, il s'étend progressivement à tous les quartiers d'Aix-en-Provence.

En résumé :

  1. Un seul bac jaune pour les emballages et le papier
    Il remplace les deux caissettes (bleu et jaune) des particuliers, ou les deux bacs (bleu et jaune) des habitations collectives.
  2. Les colonnes de point d'apport volontaire pour le verre
    Fini le porte-à-porte pour la collecte de verre. Les caissettes et bacs verts disparaissent. Le verre doit être déposé dans les colonnes dédiées.

La mise en place de ce dispositif optimisé s’accompagne de l’implantation de nouvelles colonnes d’apport volontaire pour les bouteilles et bocaux en verre et d’une distribution de bacs de tri destinés à recevoir les emballages en carton, plastique, boîtes de conserve, briques alimentaires et journaux, magazines, papiers, enveloppes, en remplacement des caissettes de tri actuelles.