Conseil de territoire du 23 mars aux Pennes-Mirabeau

Le choix du tout électrique pour le BHNS
23
mars
2017
Pays d'Aix
Le 23 mars, les élus du Pays d’Aix réunissent, dans la salle Tino Rossi des Pennes-Mirabeau, pour examiner 85 rapports, l'un d'entre aux portant sur le programme d’investissement pour l’acquisition de 15 bus électriques pour la ligne BHNS.

Il est proposé au conseil d’exploiter la future ligne BHNS, l’Aixpress, avec une flotte de véhicules dont la chaîne de motorisation sera entièrement électrique. Le recours à cette technologie implique d’acquérir les bus électriques mais également les dispositifs de recharge le long du tracé et au remisage des véhicules et de réaliser les modifications techniques nécessaires au centre de maintenance.

Après l’intégration du Technopôle de l’Arbois à la métropole d’Aix-Marseille-Provence Territoire du Pays d’Aix, les élus examineront par ailleurs le projet de création du Centre d’innovation et de recherche en environnement et en écotechnologies (CIRENE), qui vise à analyser le cycle de vie des nanoparticules et nanomatériaux, ainsi que l’installation du Master Sciences de l’environnement terrestre, qui a pour objectif de conforter un campus thématique sur les sciences de l’environnement réunissant des spécialités aujourd’hui dispersées sur trois sites différents.

Ces deux projets ont d’ores et déjà fait l’objet d’études techniques préalables respectant à la fois les exigences scientifiques d’Aix-Marseille Université ainsi que l’enveloppe budgétaire allouée dans le cadre du Contrat de Plan État-Région (CPER) 2015-2020. Actuellement financés, en partie, par l’enveloppe du CPER (950 000 €) destinée aux opérations « Enseignement supérieur et recherche sur le Petit Arbois », les deux projets seront également pris en charge par le Département (500 000 €) et la Métropole (750 000 €).

Les conseillers de territoire décideront également de l’attribution de diverses aides à la production de logements sociaux, à l’amélioration du parc immobilier bâti ou de l’octroi de subventions en faveur de l’accession à coût maîtrisé.

Ils se prononceront encore sur la participation financière du Pays d’Aix à la création de la nouvelle Maison du Droit d’Aix-en-Provence.

Plusieurs rapports seront encore soumis pour avis aux élus sur la zone d’aménagement concerté de la Roque d’Anthéron 2, la zone de la Bertoire à Lambesc, la Burlière à Trets et le quartier de Lenfant à Aix-en-Provence.

Après les incendies de l’été 2016 qui ont ravagé 4 500 hectares d’espaces naturels sur le territoire de la métropole, notamment le Pays d’Aix, les élus sollicitent l’aide de la Région, du Département et de l’État pour entreprendre les travaux de restauration de terrains incendiés, dont le coût pour le Pays d’Aix est estimé à 406 560 €TTC.

Le bus électrique en chiffres

  1. Un bus électrique engendre une facture énergétique annuelle quatre fois moins élevée que celle d’un bus diesel et trois fois inférieure à celle d’un bus hybride.
  2. En termes d’émission de CO²/an, les rapports entre un bus électrique sont de 1 à 9 avec un bus diesel et de 1 à 7 avec un bus hybride.
  3. Budget du programme d’acquisition d’une flotte de bus électriques et des équipements liés au rechargement et à la maintenance : 15M€ HT (valeur 2017). La métropole d’Aix-Marseille-Provence, maître d’ouvrage, sollicitera un co-financement du Département, acteur majeur de l’éco-mobilité sur le territoire et de la Caisse des Dépôts et Consignations dans le cadre d’un appel à idées (AAI) relatif au matériel roulant propre et aux services innovants associés.