Déposez vos meubles usagés à la déchèterie

À Lambesc et Peyrolles, chaises, tables et plus... si c'est usagé
01
oct.
2014
Environnement - Déchets
  • Collecte des meubles usagés en Pays d'Aix
A partir du 1er octobre, les déchèteries de Lambesc et Peyrolles seront équipées pour récupérer du mobilier usagé afin de le recycler. La CPA devrait collecter environ 200 tonnes de matériaux recyclables par an sur ces deux nouveaux sites.

Dans le cadre du contrat de collecte du mobilier, signé en 2013 avec l’organisme Éco-mobilier, la CPA étend le réseau de déchetteries équipées pour la récupération du mobilier usagé. Après Bouc-Bel Air, les Pennes-Mirabeau et Rousset, ce nouveau service à sera mis en place en octobre à la déchetterie de Lambesc et de Peyrolles. Des bennes dédiées aux déchets d’éléments d’ameublement (DEA) seront installées. D'ici fin 2016, Eco-mobilier poursuivra le déploiement du dispositif sur les 13 déchetteries du territoire dont la configuration permet de proposer ce service, c'est-à-dire celles disposant de plus de six quais.

L'opération s’inscrit dans une démarche nationale portée par le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie qui a permis la création d'une filière REP (responsabilité élargie des producteurs) pour ce type de déchets et vise un taux de recyclage ou de réutilisation de 80% à l’horizon 2017 pour limiter leur mise en décharge à 20% maximum.

En Pays d'Aix, ces déchets, estimés à plus de 7000 tonnes par an, étaient jusqu'alors déposés dans différentes bennes (bois, métaux, encombrants) avant d’être valorisés ou enfouis, pour au moins 30% d’entre eux, sur l’Installation de stockage des déchets non dangereux de l’Arbois.

Le partenariat avec Eco-mobilier, qui assure l’enlèvement, le traitement et le recyclage des DEA recueillis dans ces bennes, permet à la collectivité d'économiser les coûts d'enfouissement, de participer à la réduction du gaspillage et de bénéficier d'un soutien financier calculé en fonction du volume de déchets collectés.

Pour l'année 2014, Eco-mobilier devrait ainsi verser près de 300 000 € à la CPA.

L’enfouissement de 2 200 tonnes de DEA devrait ainsi être évité, ce qui représente une économie d’environ 170 000€/an.

Responsabilité Élargie du Producteur (REP)
Cette règle a été instaurée pour la gestion des produits en fin de vie dans le cadre des directives européennes en matière d’environnement. Elle découle du principe du pollueur-payeur. La plupart des meubles est concernée et les fabricants et distributeurs de produits doivent prendre en charge financièrement la collecte puis le recyclage ou le traitement des déchets issus de ces produits.