Des apprentis osent le développement durable

Les apprentis du CFA s'engagent pour l'environnement
03
déc.
2015
Emploi - Formation - Formation des apprentis
Des apprentis se sont approprié Osez, l’appel de Nicolas Hulot aux chefs d’États réunis à la COP21, et l’ont traduit dans une lettre qui sera étudiée en classe.

Tandis que les initiatives en faveur du développement durable se multiplient en écho à la COP 21, des apprentis du CFA du Pays d’Aix se sont approprié Osez, l’appel de Nicolas Hulot aux chefs d’États, et l’ont traduit avec leurs mots dans une lettre qui sera étudiée en classe pour que chaque élève puisse signer en toute connaissance de cause la pétition demandant aux représentants des États réunis pour la COP21 à s'engager résolument à adopter toutes les mesures nécessaires pour limiter le réchauffement climatique en-dessous de 2°C.

Cette initiative spontanée s’inscrit dans la démarche Agenda 21 de l’établissement, six mois après un diagnostic constatant qu’un élève sur deux ne voyait pas ce qu’il lui était possible de faire pour lutter contre le réchauffement climatique en dehors d’éteindre la lumière en sortant d’une pièce ou de limiter sa consommation d’eau. Depuis, la démarche fait son chemin : 

  1. La consommation de papier a été réduite grâce à la dématérialisation des dossiers des quelque 1 000 élèves.
  2. Le volume des déchets non triés est également à la baisse depuis que les apprentis fleuristes et les personnes en charge de l’entretien des espaces verts pratiquent le compostage.
  3. Des filières ont également été mises en place pour évacuer le carton, le papier et les plastiques de sorte qu’ils soient valorisés et ce sont les agents de l’établissement qui assurent bénévolement l’évacuation des déchets triés vers la déchèterie ou les conteneurs dédiés.
  4. Parallèlement, et en réponse au volet social de l’Agenda 21, les apprentis ne sont plus obligés de sortir de l’établissement pour aller déjeuner grâce à l’aménagement d’un espace de restauration, plébiscité par les filles.
  5. Le CFA a par ailleurs développé les voyages d’études permettant, par exemple, à des élèves de Bac Commerce de se rendre en septembre dernier à l’exposition universelle de Milan pour y découvrir les supermarchés de demain sur le stand «Future-food district».

Initiée à l’automne 2014 dans le cadre de la charte vers un développement durable du Pays d’Aix, la démarche A21 du CFA a bénéficié dans sa phase de lancement d’un accompagnement par une consultante du Conseil régional.

Désormais, un comité de pilotage organise les actions essentiellement ciblées sur le tri des déchets et l’amélioration des conditions d’accueil des élèves au sein de l’établissement et coordonne la démarche. Nombre d’apprentis y adhèrent avec enthousiasme : certains ont organisé un débat sur la nécessité de limiter le réchauffement climatique à 2°C, tandis que d’autres ont visité les locaux pour identifier les points d’amélioration possibles comme les bonnes pratiques. Les « bons gestes » seront photographiés en vue d’une prochaine exposition au sein de l’établissement.

Les réalisations sur le tri sélectif 
Les corbeilles à papier sont collectées chaque soir et vidées dans un conteneur spécifique. Les cartons sont triés, compactés et déposés dans la remorque du CFA avant transfert à la déchèterie  Les piles usagées, les bouteilles en verre du restaurant d'application sont collectées et évacuées vers une filière de valorisation. Il en est de même pour les bouteilles en plastique préalablement compactées grâce à des compacteurs installés en différents endroits de l’établissement.  Les huiles alimentaires sont récupérées dans 3 composteurs sont accessibles aux apprentis et personnels de l’établissement qui bénéficient de l’accompagnement d’un agent du Pays d'Aix et de formations au compostage.

Sur l’accueil des apprentis 

Un espace de restauration (5 mange-debout, 20 chaises, 2 chauffe-plats, 1 réfrigérateur) permet aux apprentis qui le souhaitent de prendre leur déjeuner sur place dans de bonnes conditions.  Un accueil personnalisé et adapté a été instauré pour les apprentis arrivant en cours d'année  Le rôle des délégués de classe a été renforcé.  Les visites et voyages en lien avec les formations ont été multipliés : foire de Marseille, salon de la coiffure à Londres, Exposition universelle à Milan.