Sécurité dans la collecte sélective des déchets d’équipement

Le Pays d’Aix sur le podium national
20
oct.
2014
Environnement - Déchets
  • Collecte déchets D3E
La CPA vient d’être distinguée pour sa collecte sélective des déchets d’équipements électriques et électroniques à travers son réseau de déchetteries.

La Communauté du Pays d’Aix qui a mis en place une collecte sélective des déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E) au travers de son réseau de déchetteries. Dans le cadre de ce dispositif, elle vient d’être distinguée pour la sécurisation des flux par l’éco-organisme Ecologic.

Ce dernier a remis ses trophées au début du mois à 10 collectivités locales engagées dans le recyclage des D3E en fonction de trois critères : la sensibilisation et la communication, les actions de mise en sûreté des gisements et le coup de cœur.

C’est donc dans le domaine de la sécurité que la CPA a été primée aux côtés de deux autres collectivités, la communauté d’agglomération de Cergy Pontoise et le syndicat de l’Aube (Siedmto).

Le jury a récompensé le Pays d’Aix pour son action en milieu semi-urbain permettant de stopper les pillages, notamment les vols de métaux, et les menaces exercées sur les agents. Les déchetteries du Pays d’Aix qui mettent à la disposition des habitants des conteneurs de type maritime pour le dépôt des D3E, sont équipées d’un système de vidéo-surveillance et protégées par un gardiennage.

Le gisement de déchets d’équipement en Pays d’Aix est évalué à 15kg/an/habitant. En 2013 le volume total collecté dans les 18 déchetteries du Pays d’Aix a atteint 1 342 tonnes, en léger recul par rapport à 2012 (- 4%). Les D3E représentent 1% du volume total des apports en déchetteries, 116 269 tonnes (+ 6%).

Sur chaque déchèterie, les D3E sont séparés en 4 flux :

  • les gros électroménagers froid : congélateur, réfrigérateur
  • les gros électroménagers hors froid : machine à laver, gazinière
  • les écrans : téléviseurs, moniteurs
  • les petits appareils en mélange (PAM) : fer à repasser, aspirateur, jouet enfant, hi-fi.

Mise en place dès 2007, l’organisation de la collecte des déchets d’équipements
électriques et électroniques sur le territoire du Pays d’Aix répond aux dispositions de la directive européenne relative aux D3E et transposée en droit français en juillet 2005.
Les déchetteries du Pays d’Aix ont reçu 701 897 visites (au premier rang se situe le site d’Aix-en-Provence (120 489), puis celui de Bouc-Bel Air ((102 895) et celui de Venelles (63 468).

Près de la moitié des apports (47%) sont constitués de gravats et 83% des matériaux collectés partent en filière de valorisation, 17% étant enfouis.
3% de déchets ultimes Introduits dans la filière de traitement et de valorisation, les D3E sont, dans un premier temps, dépollués et mis en sécurité. Une petite partie d’entre eux, 7%, se destine à une réutilisation directe. Le gros de la collecte de matière, 90%, peut être revalorisé. Il s’agit des cartes
électroniques, du verre des tubes cathodiques, du cuivre des bobinages, des plastiques et de la ferraille.

Le reste, soit 3% seulement, considéré comme des déchets ultimes, est dirigé vers l’enfouissement.