Un éco-trophée pour les Ambassadeurs de la mobilité

Les Ambassadeurs de la mobilité récompensés
01
févr.
2017
Transports
Le 1er février, le programme Ambassadeurs de la mobilité a reçu le Trophées Eco Actions à l’Assemblée nationale.

À l’occasion de la 26ème édition du concours des trophées Eco Actions organisé le 1er février 2017 à l’Assemblée nationale, Guy Geoffroy, député de Seine-et-Marne et président de l’association Les Eco-maires a remis le trophée Eco Action 2016 à Guy Barret, conseiller métropolitain et vice-président du Territoire du Pays d'Aix délégué à l'organisation des transports et à la coordination de la mobilité, pour le programme Ambassadeurs de la mobilité mis en place en 2015 par l’ex- Communauté du Pays d’Aix.

L'expérimentation des Ambassadeurs de la Mobilité, forme de « coaching » individualisé pour inciter les citoyens à réduire l’usage de la voiture, a été menée en 2015 et 2016 sur la commune de Venelles, engagée dans la création de pistes cyclables et la mobilité électrique, et sur le quartier aixois de La Duranne.

Elle s’est achevée fin 2016 sur une baisse de 6% de l'usage de l'automobile pour les 294 volontaires impliqués. Ce résultat, qui se situe parmi les meilleurs scores enregistrés parmi les 12 expériences similaires recensées dans le monde, représente une économie de 941km automobile par an et par personne, ou encore de 120Kg de CO2.

Les gains économiques sur 5 ans pour les volontaires et pour la collectivité sont estimés à 111 000€.

Après un premier bilan personnel dressé avec un Ambassadeur de la mobilité, les volontaires se sont engagés à tester un mode de déplacement autre que la voiture. Trois questionnaires ont permis de mesurer les changements sur 12 mois. Leur choix de se déplacer autrement qu’en voiture concernait principalement les petits trajets, vers les commerces de proximité ou l’école des enfants, par exemple.

Une évolution encourageante lorsque l’on sait que 50% des trajets de moins de 2km sont d’habitude effectués en voiture. Pour la collectivité, ce résultat - salué par le trophée Eco Action 2016 - est le signe qu’il est réellement possible d’aider les habitants du territoire à réduire pollution et embouteillages et ce, à faible coût, dans la mesure où le programme, ciblé sur les comportements, n’implique pas d’investissements dans la réalisation d’infrastructures nouvelles.

Fort de ce constat, le Territoire du Pays d’Aix, désormais fusionné au sein de la métropole Aix-Marseille-Provence prévoit d’élargir progressivement la démarche à d’autres secteurs, dès 2017.

Un guide méthodologique a été conçu dans cette perspective. Concrètement, il est envisagé de porter la population cible de 12 000 à 60 000 habitants, avant de déployer à terme le programme à l’ensemble de la population métropolitaine. Tous les territoires de la métropole seront impliqués.

L’expérimentation 2015-2016, confiée au groupement Auxilia – Wimoov, France Interview, sous le contrôle scientifique du Laboratoire de Psychologie sociale d'Aix Marseille Université, avait été soutenue à hauteur de 95 000€ par le Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie.

Un nouveau marché de prestations doit désormais être relancé pour le déploiement de la démarche, sur la base du guide méthodologique mis au point en Pays d'Aix. Inscrite à l’agenda métropolitain des transports, elle est assortie d’une enveloppe budgétaire de 600 000 euros de 2017 à 2021.

Ambassadeurs de la Mobilité, un programme déjà remarqué au plan national

Le programme Ambassadeurs de la Mobilité a été reconnu comme meilleure initiative des Challenges du transport public 2015 par le groupement des autorités responsables de transport (GART) et l'union des transports publics (UTP).