Le traitement des déchets en Pays d'Aix

L'Installation de stockage des déchets non dangereux (Arbois)

60 % des déchets du Pays d'Aix sont enfouis, 40 % sont valorisés
L'Installation de stockage des déchets non dangereux de l'Arbois

La valorisation matière et compostage

Le traitement par “valorisation matière et compostage” permet de recycler les déchets triés par les habitants, à leur domicile ou à la déchèterie :

  • soit en passant par un centre de tri où sont vérifiés et conditionnés les déchets d’emballages destinés à être recyclés,
  • soit de composter les végétaux sur une plateforme ad'hoc,
  • ou encore en envoyant directement les déchets vers les filières de valorisation (ferrailles, D3E, etc.).

L'enfouissement

Les autres déchets, dits ultimes, sont traités par enfouissement. Cela consiste à les ensevelir dans une Installation de Stockage de Déchets non Dangereux (ISDnD). Les déchets ultimes sont acheminés vers 5 sites, principalement le site de l’Arbois (85 % des déchets ultimes).

Le site est constitué de trois bassins de stockage. L’exploitation de cette installation de classe II, certifiée ISO 14001, a démarré en 1997 et est prévue jusqu’en 2015, avec une capacité maximale annuelle de 180 000 tonnes. La dimension du site est de 60 ha (60 terrains de foot).La fermentation des déchets génère deux sous-produits, l'un gazeux appelé biogaz, l'autre liquide appelé lixiviats.

  • Les biogaz sont récupérés par un réseau de puits et de drains et sont valorisés sous forme d'énergie renouvelable.
  • Le site intègre une plateforme de compostage qui utilise les lixiviats, pour humidifier le compost, qui est lui-même utilisé pour permettre la plantation de végétaux sur le site, et faciliter sa réhabilitation.

Depuis décembre 2010, le fonctionnement a été amélioré par la mise en œuvre d'un "bio-réacteur". Le principe est d'enfermer le massif de déchets dans une enceinte étanche en y réinjectant des lixiviats. Cela permet de créer les conditions optimales de travail pour les bactéries responsables de la dégradation des déchets (bactéries dites en anaérobie, en absence d'oxygène). Les conséquences sont une meilleure qualité de la production de biogaz ainsi qu'une durée "d'inertage" (fin d'activité biologique) plus courte (de 30 ans en fonctionnement classique à une quinzaine d'années en bioréacteur), ce qui permet de rendre les surfaces utilisées plus rapidement à la nature.
La gestion du site de l’Arbois est déléguée à une entreprise privée, la société Delta Déchets.

Poubelles... cherchez l'erreur !

Il est nécessaire de trier les déchets avant leur collecte afin de préserver l’environnement et la sécurité des agents chargés de leur traitement.

Ainsi, de nombreux intrus indésirables, notamment des objets recyclables ou dangereux, se glissent dans les poubelles et se mêlent aux déchets ménagers avant d’être rejetés sur le site de l’Arbois. Or, ce site n’est censé recevoir que des déchets ultimes, c'est-à-dire ceux qui ne sont pas valorisables.

  1. Parmi ces importuns figurent des fusées de détresse. Une fois périmées, elles sont souvent jetées avec les ordures ménagères. Ces équipements, obligatoires sur tous les bateaux pour la sécurité des passagers, présentent alors un danger pour le personnel et l’environnement. En explosant sous les roues des engins qui compactent les déchets, ils peuvent provoquer des incendies et des accidents. Or, une filière d’élimination existe. En effet, les revendeurs de fusées de détresse sont chargés de les récupérer et de les transmettre aux organismes compétents.
  1. Autres intrus dangereux, les bouteilles de gaz : elles présentent les mêmes risques que les fusées de détresse et suivent souvent la même destination. Elles doivent être rapportées aux stations essence ou aux distributeurs de bouteilles de gaz qui ont l’obligation de les reprendre. L’installation de stockage de déchets non dangereux de l’Arbois, reçoit également des déchets valorisables susceptibles de connaître une seconde vie, comme les pneus. Les garagistes sont tenus de les récupérer. Traités par un repreneur agréé, ils peuvent être réutilisés (après avoir été rechapés) ou valorisés (utilisés comme combustible en cimenterie par exemple).
  1. Enfin, les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), appareils électroménagers, audiovisuels ou informatiques peuvent être rapportés au magasin lors de l’achat d’un appareil neuf ou déposés gratuitement dans l’une des 18 déchèteries que compte le Pays d’Aix, afin d’être recyclés dans le respect de l’environnement.