Débroussaillement

Eviter les départs de feu, freiner sa propagation et se protéger

Le débroussaillement en Pays d'Aix

La superficie de la forêt du Pays d’Aix augmente de 300 à 400 hectares par an. Pour l’essentiel, cette progression est due à l’évolution naturelle des espaces sans gestion, et des friches agricoles. Cette extension géographique s’accompagne d’un accroissement de 60 000 à 100 000 tonnes supplémentaires comptabilisées chaque année. Cela alors que seulement 15 000 à 20 000 tonnes sont prélevées chaque année dans le cadre de l’exploitation forestière.
Parallèlement, l’urbanisme en sous-bois ou à proximité de la forêt s’étend (dans la bande des 200 mètres à proximité des bois). Ainsi, ce sont près de 5 000 hectares en forêt qui sont concernés par les mesures de débroussaillement réglementaire auxquels sont soumis les propriétaires de maison et autres ouvrages (garages, piscine, abris...)

Le débroussaillement des abords des zones habitées permet :

  • d’éviter les départs de feu accidentels,
  • de freiner la propagation d’un incident subi,
  • de protéger son habitation, ses biens, sa famille mais aussi la forêt elle-même.

A propos du feu

La température de la flamme est de 1 400°C ; elle passe à 900°C à 10m puis à 400°C à 25m.
Les sautes de flammes sont en moyenne de 500m mais des auts de 800-900m ont été observés.
La hauteur moyenne des flammes est 2 fois celle des végétaux en feu (souvent 3 fois).
Un incendie progresse en moyenne à 3km/h (6km/h en 2003 dans le Var !).
Plus l’intervention est rapide sur un départ de feu, plus il y a de chance de pouvoir le maîtriser : il faut un verre d’eau pour éteindre un feu la première seconde, un seau d’eau la première minute et une tonne d’eau au bout de 10 m.