Le Pays d'Aix fait flèche de tout bois

Le Pays d’Aix compte 72 465 hectares d’espaces naturels. Si la prévention des incendies est essentielle, la diminution de la biomasse et la valorisation des bois sont des objectifs complémentaires pour réduire encore le risque de feu de forêt.

Ce couvert forestier, très étendu, représente plus de 57 % du territoire (moyenne nationale : 29%) et se caractérise par des propriétaires nombreux (17 080 propriétaires privés répartis sur 70% de la superficie boisée et 33 propriétaires publics détenant les forêts communales, départementales ou domaniales notamment) et par des peuplements typiquement méditerranéens composés de feuillus (chêne vert ou chêne pubescent) et/ou de résineux (pin d’Alep...).

En complément de la protection des forêts, le Pays d'Aix souhaite développer l’exploitation et la valorisation des bois à partir des actions portées par sa Charte forestière de territoire (CFT). Objectif : soutenir la gestion des forêts par tous les propriétaires pour augmenter les productions et la transformation du bois, de pin d’Alep notamment, dans les domaines de la construction ou du bois énergie. D’autres actions visant à organiser la filière de transformation des bois ou d’utilisation sont également développées. La Communauté du Pays d'Aix mène différentes actions :

  • Réalisation de travaux forestiers
    Les Plans de massif pour la protection des forêts contre l’incendie (ex PIDAF) concernent les dix massifs du Pays d'Aix. Ils comprennent les programmations de travaux à mettre en œuvre dans les 10 années à venir, afin de  protéger le patrimoine naturel.
    Parmi les opérations recensées se trouvent  des travaux d’éclaircies (plus de 1600 ha traités en 12 ans), de création et d’entretien de pistes (15 km créés ou réhabilités), d’installation de citernes (13 points créés), de pastoralisme (5 à 6 troupeaux d’ovins concernés par une aide ou un accompagnement)...
  • Incitation au débroussaillement
    Depuis 2003, la Communauté mène des actions auprès du grand public en matière de sensibilisation et d’information sur le débroussaillement. Elle apporte également son soutien aux communes en matière d’entretien des voies communales en zones exposées au risque incendie. Ainsi, près de 220 km de voies communales ou rurales ont été débroussaillés et entretenus en 9 ans (2004 date de création cette aide aux communes).
  • Exploitation de la ressource bois
    La forêt a toujours été exploitée, même si l’urbanisation a restreint cet usage. Aujourd’hui, la Charte forestière de territoire du Pays d'Aix, établie pour 5 ans, encourage à nouveau cette activité. Destinée aux propriétaires forestiers et à la filière bois, elle encourage une production pour l’industrie du bois, de la construction et à la fabrication de pâte à papier en passant par la mesnuiserie ou le bois énergie. Egalement destinée au grand public et aux élus, elle permet d’instiller une nouvelle image des espaces forestiers à l’identique des zones boisées des Alpes ou du nord de la France. A long terme, l’activité économique est la meilleure garante de la protection de la forêt, car elle permettra son entretien et la diminution des quantités de matière combustible en cas d’incendie. A noter, que l’exploitation des forêts peut aussi permettre le maintien d’espaces favorables aux ecosystèmes et à la biodiversité.
  • Soutien à l’insertion professionnelle
    Des actions sont menées en matière d’insertion professionnelle avec la réalisation de chantiers de débroussaillement ayant un intérêt patrimonial : la mise en sécurité et le débroussaillement des abords de l’Hermitage Saint-Honora à Ventabren, le réaménagement et l’entretien des abords de la chapelle Saint-Anne-de-Goiron à Lambesc, en sont des illustrations concrètes. Les chantiers d’insertion ont concerné 350 personnes depuis 2003.
  • Sensibilisation du jeune public
    Des actions sont mise en œuvre chague année en matière d’éducation à l’environnement auprès des primaires, en partenariat avec l’atelier de l’environnement CPIE du Pays d’Aix. Ainsi, 55 classes de CM1/CM2 en moyenne par an bénéficient d’une initiation à la forêt, soit environ 6000 élèves depuis 2005.
  • Restauration des terrains incendiés
    En 2005, la CPA a instauré la restauration des terrains incendiés (RTI). Cette mission, menée au bénéfice des communes, permet chaque année de réduire l’impact paysager des incendies et entame le travail de régénération des espèces.

Eco-chèque : le Pays d'Aix aide les propriétaires

Le Pays d’Aix propose d’aider les propriétaires forestiers privés à développer la gestion de leurs boisements et à produire du bois. Ce soutien prend la forme d'une aide financière à la rédaction des plans simples de gestion (et autres documents de gestion et de programmation des travaux) et à la réalisation d'opérations d’amélioration ou de coupes de bois. L'aide est apportée dans le cadre du dispositif éco-chèque versé à tout propriétaire qui répondra aux critères d'attribution et qui en fera la demande.

Dispositif écochèque forêt privée

Les forêts du Pays d’Aix passent en mode production

Forêts du Pays d'Aix

Le gisement de bois disponible en Pays d’Aix, sans compromettre la ressource, est évalué à 40 000 tonnes de résineux par an, forêts publiques et privées confondues.

Si les réserves en bois du Pays d’Aix étaient jusqu’ici sous exploitées, la raréfaction des ressources, la hausse des prix de l’énergie, les besoins de bois dans la construction ou pour la pâte à papier, créent de nouvelles perspectives. C'est pourquoi la charte forestière plaide en faveur d’un développement de la sylviculture. L’exploitation actuelle se situant entre 30 et 35 % du potentiel, les propriétaires disposent d’une marge pour mener une exploitation raisonnée de leurs forêts.
Forte de sa dimension économique et écologique, la charte est élaborée en concertation avec les représentants des propriétaires privés et publics, des professionnels de la forêt, de l’artisanat et des chambres consulaires, des urbanistes et des élus des communes. Inscrit dans la Charte vers un développement durable du Pays d'Aix et en prolongement du soutien apporté aux actions de préservation de la biodiversité dans le cadre de Natura 2000, elle se décline en 20 actions engagées sur cinq ans.

La charte forestière de territoire du Pays d'Aix poursuit deux objectifs

  • protéger la forêt et sa biodiversité ;
  • développer la production de bois et la filière industrielle liée à son exploitation, à sa transformation et à sa commercialisation.