La navette Aix-Marseille renforce son service

la ligne change de couleur mais pas de destination
15
sept.
2018
Transports
Dix cars à double étage, lecar+, complètent la flotte de 31 bus circulant déjà entre Aix-en-Provence et Marseille.

Ligne emblématique de la métropole empruntant 7km de couloirs réservés sur autoroute, la ligne 50, entre Aix-en-Provence et Marseille aller-retour, représente à elle-seule 25% de la fréquentation du réseau interurbain métropolitain.

Empruntée en 2017 par 2,6 millions de personnes, elle se dote aujourd’hui de 10 cars supplémentaires, lecar+, habillés aux couleurs de la marque La Métropole Mobilité, dévoilée en juillet.

Lecar+ est un bus à double étage pouvant transporter 92 passagers, contre 67 voyageurs dans les bus traditionnels, soit l’équivalent de 30 voitures en moins en moyenne sur la route.

Des services supplémentaires sont proposés à bord, comme des espaces individuels et collectifs en vis-à-vis, du wi-fi ou des prises USB.

Vers le réseau express métropolitain, la ligne 50 incarne la volonté métropolitaine de proposer une offre de transport fiable, efficace et rapide, conformément à l’Agenda de la mobilité. Elle devient ainsi la première ligne du futur réseau express métropolitain qui reliera les lieux de résidence, les zones d’emploi, les centres universitaires et les sites de loisirs.

Ce réseau express sera constitué de 3 lignes de chemin de fer et d’une vingtaine de lignes lecar+. Il offrira aux passagers :

  1. une forte amplitude horaire
  2. des fréquences de passage élevées
  3. des connexions à 50 pôles d’échanges, dont une dizaine sur autoroutes.

À l’échéance 2025, plus de 92% des Métropolitains seront alors à moins de 10 minutes d’un accès au réseau express, à partir d’un pôle d’échange ou d’un parc relais.

Plus d’informations ici

La navette c’est :

  1. 284 voyages par jour de 5h45 à 00h45
  2. une fréquence de 5 minutes aux heures de pointe et de 10 minutes aux heures creuses
  3. un trajet de 45 minutes en moyenne
  4. 10 000 voyageurs par jour
  5. 7 km de voies réservées, 32 km en 2025 soit l’intégralité de la ligne.