Liaison RD9 / RD65 : pose de la première pierre du pont sur l’Arc

Déclaration d'intérêt général
02
mai
2019
Aménagement et habitat - Aménagements
Le 2 mai, le coup d’envoi sera donné pour la construction du pont pour franchir l’Arc dans le cadre de la nouvelle liaison entre la RD9 et la RD65 à Aix-en-Provence.

Déclarée d’intérêt communautaire en 2014, puis d’intérêt général en 2018, cette future liaison routière Ouest / Sud-Ouest vient compléter le projet de contournement Sud d’Aix-en-Provence. Ces aménagements doivent permettre de répondre aux enjeux de développement urbain et d’améliorer les conditions de circulation. En 2016, un premier tronçon avait déjà permis de raccorder le pôle numérique French Tech et le futur écoquartier de La Constance à l’avenue du Club hippique, à travers le secteur de L’Ensoleillée.

Le « barreau routier » reliant RD65 et RD9, s’étend sur une distance de 500m environ et comprend deux ouvrages de franchissement, dont un qui enjambera l’Arc et joindra directement les quartiers de Ravanas et du Jas de Bouffan avec ceux de La Beauvalle et de Barida-La Parade, mais surtout avec la zone commerciale de La Pioline, le pôle d’activités des Milles et l’autoroute A51.

Cet ouvrage d’art principal, d’une portée de 80m sur trois travées, est un pont à ossature mixte acier/béton. Un ouvrage secondaire, d’une portée de 40m sur deux travées, traversera le bassin de rétention destiné aux crues exceptionnelles du fleuve côtier. La voie, d’une largeur de 15m, sera composée de trottoirs, d’une piste cyclable, de deux voies routières et d’une voie de bus en site propre.

L’opération globale, dont le coût s’élève à 12,4M€ TTC, est entièrement financée par le Territoire du Pays d’Aix. Elle couvre la réalisation de la liaison, des équipements publics et des espaces verts, ainsi que le mobilier urbain.

Réalisé sous la maîtrise d’ouvrage de SPLA Pays d’Aix Territoires Groupe SEMEPA, le chantier mobilise les équipes de maîtrise d’œuvre de TPFI et l’entreprise Eiffage Génie civil. Il est par ailleurs suivi par le Cabinet Ecotonia qui veille à la protection des rives et des eaux de l’Arc et à la préservation de la biodiversité de ce site sensible (flore et faune, amphibiens notamment).

Après la phase préalable de concertation publique, la révision du PLU permettant les travaux et diverses étapes administratives notamment liées à la Loi sur l’eau, le projet a débuté fin 2018 par des défrichements et terrassements de part et d’autre de l’Arc.

  1. Calendrier prévisionnel : ouverture de la liaison prévue au printemps 2020
  2. Coût prévisionnel  : 12,4 M€ HT

Retrouvez le projet de liaison RD65/RD9 ici.