Enquête : le parc Saint-Mitre sur écoute

Valoriser le patrimoine sonore
06
mai
2019
Environnement - Air-Bruit
Le Pays d’Aix en partenariat avec la ville d’Aix-en-Provence, a initié une démarche de qualification des ambiances sonores du parc Saint-Mitre. Participez à l'enquête et dites-nous ce que vous appréciez en venant au parc !

Situé à l'ouest de la ville d’Aix-en-Provence, le parc Saint-Mitre a été identifié "zone calme" dans le cadre de la cartographie du bruit du Pays d’Aix. Il bénéficie d’un environnement sonore apaisé au regard des quartiers avoisinants.

Loin des nuisances urbaines, des sonorités naturelles émergent (chant des oiseaux, bruissement du vent dans les arbres et écoulement des fontaines…) et se mêlent au bruit des enfants, des passants et aux musiques les jours de fête.

Afin de préserver et valoriser ce patrimoine sonore, le Pays d’Aix en relation avec la ville d’Aix-en-Provence, a initié une démarche de qualification des ambiances sonores du parc au travers des activités de son Observatoire de l’environnement sonore.

Cette démarche est conduite en partenariat avec Acoucité, pôle de compétence et de recherche sur le bruit et l'Observatoire de l’environnement sonore du Grand Lyon, AtmoSud (Association Agréée de Surveillance de la Qualité de l’Air), ainsi que le CPIE du Pays d’Aix.

A ce titre, une étude acoustique est en cours pour préciser les niveaux sonores relevés sur le parc et étudier leurs évolutions sur différentes temporalités (jours, semaines, week-end). Des prises de sons sont également programmées afin d’identifier les sources sonores emblématiques sur les différentes zones du parc, de les conserver et de les restituer.

Enfin une enquête de perception auprès des usagers est également proposée à tous. Vous pouvez y participer en cliquant ici.

La restitution de ce travail est prévue dans le courant du second semestre 2019 et sera publiée sur ce site, dans la rubrique dédiée.

Historique du site

A l’origine, ce domaine privé de 6 ha était à vocation résidentielle et agricole. En 1978, la propriété est achetée par la commune dans le cadre de sa politique d’aménagement de l’espace, et confiée au service des espaces verts.

Le portail s’ouvre sur deux allées bordées de marronniers et de buis, contournant une prairie et encerclant un bassin avec cascade, aboutissant sur une esplanade plantée de feuillus. Au centre se dresse une maison de maître datant de 1875, surplombant le parc.

Autour des vastes pelouses sont disposées des aires de repos et de jeux, un vieux lavoir couvert et un grand bassin bordé de plantes aquatiques. À l’est du parc, un arboretum renferme une collection d’arbres, une serre hollandaise.

Le parc abrite la Direction des espaces verts de la ville, le Muséum d’histoire naturelle, le Planétarium et le Théâtre Nõ.