Préserver nos champs et promouvoir nos produits

En Pays d’Aix, la vigne et l’olivier figurent sur la carte postale. Mais au-delà du cliché, l’agriculture participe fortement à l'emploi et au cadre de vie. C'est pourquoi la Communauté a opté pour le soutien au développement agricole parmi ses compétences facultatives.

Avec des espaces agricoles qui couvrent environ 20% de sa superficie, le territoire possède un terroir diversifié et reconnu. Les cultures sont axées autour des céréales et oléoprotéagineux, la vigne, les légumes, l'arboriculture... En 2010, 283 exploitations viticoles sont dénombrées et parmi ses produits phares, le Pays d’Aix compte des AOC (5 vins et 3 huiles d’olive), des IGP (miel, vins, agneau), des labels rouges (miel et plantes aromatiques), une marque collective (pomme de terre de Pertuis) et une AOP en projet (brousse du Rove).
Cette grande diversité de productions génère quelque 9 000 emplois et un chiffre d’affaires de 180 M€ environ. Cependant, entre 2000 et 2010, le Pays d’Aix a connu une véritable déprise agricole. Il a perdu 9% de sa surface agricole utilisée et plus de 2% de sa population active agricole. La pression foncière s’est alourdie et la tentation de spéculer sur le foncier agricole s’est renforcée. Pour remédier à cette fragilisation du territoire et soutenir ses producteurs, la Communauté du Pays d’Aix s’est dotée de plusieurs outils dont sa Charte agricole, instaurée en 2005.

Terres de Provence


Une bannière pour l'agriculture du Pays d'Aix

Terres de Provence est une démarche de la Communauté du Pays d’Aix en partenariat avec les organismes agricoles gérant les signes de qualité et d’identification de l’origine.

    Terres de Provence, permet :
  • d'associer terroirs, produits et savoir-faire sous une bannière commune,
  • de rapprocher les consommateurs des producteurs pour favoriser la consommation des produits locaux,
  • de limiter l’effet carbone par une consommation locale,
  • d'apprendre à respecter le rythme des saisons pour mieux apprécier le goût de nos produits,
  • de comprendre le travail des hommes qui ont façonné les paysages de notre territoire,
  • de favoriser l’approvisionnement en produits alimentaires de qualité et au meilleur prix,
  • de promouvoir notre territoire, au cœur de la Provence, auprès des habitants et des visiteurs.