Complément de l'échangeur A8/A51

Depuis de nombreuses années la ville d'Aix-en-Provence et le Pays d'Aix sollicitent l’État pour réaliser le complément de l'échangeur entre l'A8 et l'A51. Le 28 août 2014, le Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie a émis un avis favorable sur la demande de principe pour la réalisation du complément A8 Ouest / A51 Nord.

L’échangeur A8 / A51 n'est pas complet. En effet, si les échanges A8 Est (venant de Nice) / A51 sont effectifs dans tous les sens, ce n'est pas le cas pour les autres liaisons : la liaison A8 Ouest (Lyon) vers l'A51 Sud (Marseille) emprunte l'A7 dans les deux sens. Cependant la liaison A8 Ouest (Lyon) vers l'A51 Nord (Sisteron) traverse le quartier du Jas de bouffan sur la commune d'Aix-en-Provence. La liaison dans les deux sens, transite par la RN 296, puis par la RD64, route de Galice.

Le développement de l'urbanisation sur le secteur du Jas de bouffan fait qu'aujourd'hui des flux de transit de type autoroutier, et notamment poids lourds, sont mélangés à un trafic très urbain. La section de la RN96 est à 90km/h et la RD64 se situe en agglomération avec une vitesse de 50km/h.

Cette situation est préjudiciable sur le plan de la circulation, mais également sur le plan de la protection de l'environnement.

Une convention a été signée en avril 2014 entre la CPA et les ASF (Autoroutes du Sud de la France) pour missionner la société ASF sur la réalisation des études et des procédures administrative de cette première bretelle. Le montant de la convention s'élève à 1,3M€HT.

Les étapes

Les chiffres

  1. Le montant des travaux s'élève à 16,62 M€ TTC, financés en totalité par le territoire du Pays d’Aix dans le cadre de deux conventions passées en 2014 et 2015 avec Vinci Autoroutes (réseau ASF) en charge des procédures administratives et des travaux de réalisation de la bretelle.
  2. La durée estimée des travaux est de 20 mois. Ils devraient commencer fin 2018, sous réserve que la SNCF confirme l’obtention des premiers créneaux de travaux à proximité des voies à compter du 1er semestre 2019.