Compostage : préparez le printemps

Des conseils et astuces
18
déc.
2020
Environnement - Déchets
En hiver le processus de dégradation de la matière se poursuit.

Le Pays d'Aix œuvre au quotidien afin de rester en pointe en matière de valorisation des déchets et de réduction des tonnages enfouis, dans le but, notamment, d'atteindre les objectifs ambitieux définis dans la Loi de transition Énergétique.
Ainsi le développement du compostage est un des volets principaux du Plan Métropolitain de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés (PMPDMA).

Le printemps est la saison idéale pour démarrer un composteur, toutefois même en hiver le processus de dégradation de la matière, bien que plus lent se poursuit.

Mon composteur en hiver

Pendant la saison froide, la matière ne doit pas être retournée afin de faciliter le développement des micro-organismes. En revanche vous pourrez l’alimenter tout l’hiver en diversifiant les apports (feuilles mortes, déchets de cuisine ou sciure et copeaux de bois.)

Le processus en hiver

L’hiver, la vie à l’intérieur du composteur ralentit : votre compost suit donc le rythme des saisons. La température du compost va rester constante (au-dessous de 10 à 20 degrés suivant le climat) et la quantité d’oxygène au centre du composteur ne variera pas, la faune passera l’hiver sans difficultés.
C’est seulement à l’arrivée des beaux jours et du printemps qu’il est conseillé de remuer activement la matière avec une fourche.

Astuces pour l'hiver

  • Alimenter le compost en alternant les déchets secs et humides ; les déchets azotés (restes alimentaires) et carbonés (Ecorces, feuilles mortes).
  • Surveillez avec attention le risque de tassement et l’humidité à l’intérieur en l'aérant de temps en temps.
  • Utiliser le compost pour protéger les plantes vivaces et les arbustes contre le froid.

Vous n’avez pas encore de composteur et désirez commencer au printemps ? Commandez votre composteur ou votre lombricomposteur ici.