Conseil de Territoire du 9 décembre à Mimet

Le Pays d’Aix avance pour le bien-être social et l’insertion
09
déc.
2021
Pays d'Aix
Le 9 décembre, les 58 conseillers du Pays d’Aix précédemment réélus, se sont réunis à Mimet pour examiner 103 rapports.

Après la quarantaine de rapports relatifs à l’institution et ses ressources, des questions relevant de la mobilité ont été abordées. Dans un souci d’harmonisation, il a été proposé de modifier le périmètre du contrat de délégation de service public en affermage pour la gestion des parkings aixois. Conclu pour une durée de sept ans, il englobe les parkings Bellegarde, Cardeurs, Carnot, Méjanes, Mignet, Pasteur et Signoret. Le contrat actuel, signé avec la Semepa, prendra fin en juin 2023.

Lors de ce conseil, le Plan de mobilité métropolitain 2020-2030 a été approuvé. Il définit l’organisation des déplacements des personnes et marchandises et comporte sept leviers et 110 actions axés sur : le vélo et le réseau cyclable, un transport collectif performant, un système routier innovant, des pôles d’échanges, des espaces publics partagés, un service de mobilité accessible à tous… Les élus se sont penchés par ailleurs sur le lancement de la concertation relative à l’extension de la ligne de bus à haut niveau de service (BHNS), Zenibus, entre Marignane et les Pennes-Mirabeau.

Dans le cadre de la lutte contre l’habitat indigne, la commune de Pertuis souhaite instaurer le permis de louer sur son centre-ville. Ce dispositif permet de veiller à la qualité des biens proposés à la location par le biais de déclarations ou de demandes d’autorisation. Il doit être mis en œuvre à titre expérimental pour une durée de 24 mois.

Une opération de restauration immobilière est d’autre part envisagée sur le centre-ville aixois afin de réhabiliter des immeubles privés. Elle consiste en des travaux de remise en état, modernisation ou démolition, afin d’améliorer les conditions habitables. Le bilan de la concertation préalable doit être approuvé. Par la suite, des procédures de déclaration d’utilité publique de restauration immobilière seront engagées.

La ville d’Aix-en-Provence souhaite également procéder à une modification simplifiée de son PLU, afin de rendre son règlement plus incitatif en matière de mixité sociale. Après le volet dédié au développement économique ce sera au tour de l’environnement d’alimenter le débat. En l’occurrence, il sera également question d’emploi puisque le Territoire souhaite subventionner, à hauteur de 33 000 €, l’association Aix multi services qui met en œuvre des chantiers d’insertion par l’activité en faveur des personnes éloignées de l’emploi. Les travaux consistent à restaurer et entretenir des espaces naturels sensibles du Grand site Concors Sainte-Victoire.

Le Pays d’Aix prévoit également d’attribuer une subvention de 142 000 € à l’association Insertion et Emploi 13 (IE 13), pour la réalisation de chantiers d’insertion visant à entretenir et protéger des espaces forestiers communaux sur le territoire. En 2021, dix chantiers ont été réalisés ou sont en cours de réalisation à Meyrargues, Peynier, Le Tholonet, Mimet, Coudoux, Gréasque, Peyrolles-en-Provence, Pertuis, Fuveau et Trets.

Le chantier d’insertion économique par l’activité
L’objectif du dispositif est de substituer à la détresse provoquée par le chômage prolongé, une situation de travail et de formation conduisant à rétablir un sentiment de confiance et constituant une préparation efficace à un futur accès au marché du travail. Depuis le lancement de cette initiative, plus de 936 contrats ont été signés par les personnels en insertion à l'IE 13 et 164 chantiers ont été réalisés pour 28 communes.