Le Pays d'Aix en route pour la French tech

Le Pays d’Aix s'est positionné pour l’obtention du label délivré par l'Etat
01
mars
2014
Economie
  • Quartiers numériques en Pays d'Aix
L’Etat a lancé en 2013 un appel à projet pour la création de 15 "quartiers numériques", désormais baptisés "French tech", répartis sur le territoire national. Le Pays d’Aix, en partenariat avec la ville de Marseille et Marseille Provence Metropole, s'est positionné pour l’obtention de ce label, délivré par le ministère de l'économie numérique. A la clef d'importants financements et un véritable levier pour ce secteur en plein essor.

Le secteur de l'économie numérique sur le territoire métropolitain d'Aix-Marseille est très dynamique. Ses atouts, en termes de compétences numériques et d'activités entrepreneuriales, ont stimulé l'innovation et la créativité de start-up mais aussi l'essor de grandes entreprises d'envergure mondiale. De plus, l'excellence universitaire de notre territoire et la qualité de ses grandes écoles, favorisent la synergie entre la recherche, la formation et le développement des entreprises.

Côté leaders économiques du secteur, le territoire n'est pas en reste avec des entreprises qui font figure de "tech championnes" qui y sont installées : Voyage-privé.com, Digitick.com, Jaguar Network, Oxatis, Netangels, Virtual expo, Digital Virgo, ST life.augmented, Gemalto, Avenir Telecom ou encore Inside Secure...

Le Pays d'Aix souhaite mettre en place des lieux destinés à soutenir l’innovation numérique :

  • un "pôle numérique", installé au quartier de La Constance,
  • et un "carrefour de l'innovation", lieu de démonstration, de co-working, et d'hébergement d'un laboratoire de fabrication numérique (fab lab).

L'argent sera injecté dans des dispositifs d'accompagnement des acteurs économiques du numérique : "200 millions d'euros investis dans des initiatives privées (des programmes d’accélération) qui aident les entreprises numériques à croître plus vite pour devenir des champions internationaux" selon le ministère.

Nos collectivités s'associent dans une vision stratégique commune et portent une candidature unique à l'échelle du territoire d'Aix-Marseille, propre à démultiplier le potentiel de création d'emplois dans cette filière et son rayonnement international.